Intranet Pro
  Notre village  
  Raconte nous son histoire  
  Profite du cadre de vie  
  Plan de la commune  
  Publications Communales  
PROFITE DU CADRE DE VIE Taille du texte  Télécharger la page en pdf
Parthenay de Bretagne et son cadre de vie

Parthenay de Bretagne se caractérise par un développement harmonieux entre la ville et la campagne. Elle compte une école maternelle et primaire, un centre de loisirs, un restaurant scolaire, un terrain de sports, une bibliothèque, une M.J.C, une Maison des Jeunes, une salle des associations, des commerces,...

Soucieuse des équilibres environnementaux, elle privilégie le végétal et les liaisons vertes dites « couloir écologique » dans le respect du plan local d´urbanisme et du schéma  de cohérence territoriale du pays de Rennes.

Elle offre de jolies promenades en découvrant les ruisseaux du Petit Bois, de la Cotardière, du Pont des Basses Mardelles. Aussi, de magnifiques étangs sont à découvrir comme l’Étang de la Lande, la Vallée du ruisseau du Bois, l’Étang de la Rivière, l’Étang et le parc boisé de la Cotardière. De plus, elle propose des aires de jeux pour la plus grande joie des petits comme des grands.

Parthenay de Bretagne et son histoire
L´ Eglise Notre Dame

Guillaume DE SAINT-AHAN fonde l’Église en 1365. Raoul GEORGIER en est le premier recteur. En 1375, le fils de Guillaume DE SAINT-AHAN, Alain DE SAINT-AHAN, fait approuver cette fondation par Raoul DE TREAL, l´évêque de Rennes de 1364 à 1383. Jean DE LA GUERRE en est à cette époque le second recteur. La famille SAINT-AHAN s´éteint en la personne de Jeanne DE SAINT-AHAN, épouse en 1513 de Bertrand DE LA DOUESNELIERE.

Le recteur de Parthenay de Bretagne, présenté par l´archidiacre du Désert, jouissait de 1000 à 1200 livres de rente, et il avait un presbytère avec un jardin, deux vergers et un pré.


- Les recteurs de la paroisse, de 1365 à 1881

Raoul GEORGIER (en 1365)
Jean DE LA GUERRE (en 1375)
Jehan BRUSLON (en 1499)
Pierre VALLEE
Pierre ROULEE
Charles DU JARDIN (en 1649)
André MOREL
Jean CHALAIN (en 1663 et en 1690)
Charles-Bernard DU CAMBON (en 1698)
René ROULE (1701-1705)
Jacques LE TEIXIER (1705-1707)
Fiacre LORAN (1707-1728)
Tobie DOYLE (1728-1746)
Guillaume AGAESSE (1746-1782)
Gilles-Louis-François PAYTRA (1782-1789 et 1803-1816)
Yves CLOTEAUX (1816-1849)
N. PHILOUZE (1849-1851)
N. LEGENDRE (1851-1869)
N. COCHET (1869-1874)
Julien LOUEDIN (1874-1876)
Jean-Marie-François SOURDIN (1876-1881)
François FOUCHOUX (à partir de 1881) 

La plus grande partie de l’Église a été construite au XVIe siècle. Le chœur date du XVe siècle, son porche sud du XVIIe siècle et sa sacristie du XVIIIe siècle. Les fresques du porche sud, représentant un troupeau de moutons, ont été réalisées au début du XXe siècle. La plus haute des trois cloches s´appelle Eugénie. Elle porte gravés les noms de Napoléon III et de l´impératrice Eugénie. Elle fut donnée par eux à la Paroisse pour remplacer celle qui avait été fêlée par les carillons à l´occasion de la naissance, en 1856, du Prince Impérial. Au début des années 1930, l´abbé Bouttet décida de rénover la décoration intérieure de l´église en y faisant peindre des fresques, uniques dans la région. Sur le mur du nord, nous trouvons une sucession de symboles, tous liés à la Vierge. Cette fresque se continue le long du mur sud. En face du couronnement de la Vierge, deux magnifiques cerfs se désaltèrent à une source dont l´eau s´écoule de chaque côté d´une porte, aujourd´hui condamnée.
Par arrêté du 20 novembre 1939, l´Église de Parthenay de Bretagne est inscrite sur l´inventaire supplémentaire des monuments historiques.

- Les monuments historiques à l´intérieur de l’Église
La statue de Notre-Dame de Parthenay (en bois),
La statue de Saint Joseph (à droite de l´autel), en terre cuite et composée de trois parties superposées,
Les fonds baptismaux.

- Les monuments historiques à l´extérieur de l’Église
La vielle croix de granit au centre du cimetière. Cette croix évoque les origines romanes de l´église.
La cheminée extérieure sur la toiture ouest.

La Mairie

Le bâtiment occupé par les services municipaux a longtemps fait fonction de presbytère. La date de construction, 1668, ainsi que le nom du constructeur, M. CHALAIN, sont inscrits sur l´une des façades. Le calvaire érigé devant l´édifice rappelle cette première affection religieuse. Une de ses cheminées, datant de 1678, est abondamment sculptée.

Le Restauration Scolaire - La M.J.C.

Ces deux services municipaux se trouvent dans l´ancienne école communale. Ce bâtiment date de 1852.

Le Château de la Cotardière

Il date du XVe siècle. Il a été totalement reconstruit en 1895. L´édifice possédait autrefois une chapelle, détruite en 1793.

La Zone de Loisirs

Au printemps 2011, vous aurez accès au site avec des jeux pour enfants, une pelouse, des tables de pique nique, une aire sablée pour y jouer, un petit étang pour la faune.

 


 

           
 
Eglise Notre Dame

 
Restauration scolaire, MJC

 
Couloir écologique se situant au lotissement la Fontaine

 
Pont du Petit Bois

 
Mairie